ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
C P A D, Ong / asbl 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Album-Photo  | Contact

Les Projets du CPAD

Plusieurs projets se profilent. 
 
- CPAD initie à Kinshasa un grand projet d' Encadrement des Jeunes Filles en situation difficile et démunies en informatique et en coupe-couture
 
Ce projet rentre dans la nécessité de donner à chacune de ces filles un métier digne et générateur des revenus susceptibles de leur permettre d'assouvir les besoins primaires de la vie. 
 
Cette action est exécutée avec le soutien de la MONUC (Mission d'Observation des Nations Unies au Congo) qui contribue efficacement dans le but d'aider la jeunesse féminine congolaise à s'épannouir avec dignité dans la vie régulière et surtout de les mettre à l'abri des calamités qui sont toujours à leurs côtés:la pauvreté, le VIH/SIDA, l'Oisiveté,... 
 
- CPAD entreprend la Construction d'une Baleinière pour le désenclavement du Territoire de Lomela (Sankuru). 
 
Ce projet s'est inititié dans le but de permettre aux paysans de faire évacuer leurs différents produits agricoles vers les centres urbains pour les vendre à bon marché en vue de se procurer en retour les produits de première nécessité tels le sel de cuisine, le savon de lessive, les vêtements. 
A coup sûr, ce projet permet à l'économie des populations paysannes de Lomela de commencer à tourner.  
 
N'ayant pas encore bénéficier du soutien potentiel d'un partaire, la Construction de la Baleinière est en cours avec des moyens de bord du CPAD. 
 
Ainsi, une barque capable de naviguer sur le fleuve Congo et ses affluents transportant plus ou moins 130 tonnes des produits vivriers cultivés à Lomela permettra aux habitants de la contrée retrouver de l'espoir économique. 
 
- CPAD initie un Projet de Construction et équipement d'un Centre d'apprentissage professionnel à Kinshasa en faveur des Femmes pygmées et les femmes bantoues les plus démunies et sans métiers. 
 
Ce projet vise à donner la dignité humaine à la femme issue des rangs des populations autochtones par l'apprentissage d'une activité professionnel qui soit un metier susceptible de lui procurer les moyens de subsistance quotidienne. 
Dans le but de promouvoir et garantir l'égalité des droits et des chances en brisant le complexe d'infériorité qui anime les femmes autochtones pygmées, ce projet se veut une action qui crée la symbiose et la convivialité humaines de différents groupes éthniques engagés ensemble pour un objectif pertinent. 
 
- CPAD entreprend le Projet pilote d'établissament des Cyberscolaires dans le système éducatif congolais avec le concours d'autres acteurs tels les fournisseurs des services internet. 
 
Cette action se veut d'une envergure nationale dans le but soupléer les insuffisences du système éducatif en disponibilisant l'outil informatique connecté à l'internet aux établissements scolaires pour un objectif essentiellement pédagogique. 
 
La pertinece de cette action permettra dans l'ensemble à redresser un niveau adequat de la l'enseignement primaire et secondaire qui chancelle. 
 
Ce projet permettra aux bénéficiaires qui sont les enseignants et les écoliers congolais d'accéder facilement à l'information, à la recherche et à la communication. 
 
L'usage de nouvelles technologies de l'information et de communication reste une réalité qui s'impose dans la société avec toutes ses fascinations séductrices qui facilite le travail de la rcherche en disponibilisant rapidement au chercheur les résultats escomptés quand bien même assez éloingés dans le temps et dans l'espace. 
 
- CPAD projette une Action de gestion forestière durable favorable à l'accroissement des écomies paysannes au Sankuru. 
 
Ce projet est une action qui vise à promouvoir le développement environnemental tendant à favoriser le développement des économies locales des paysans par une gestion durable des ressources forestières. 
 
Ce projet intègre plusieurs actions qui se profilent positivement pour un développement développement durable de l'environnement forestier de Lomela : 
 
1.CPAD veut attirer des partenaires entrepreneurs capables de développer et exploiter l'hévéaculture qui a bien longtemps été le poumon économique de Lomela
 
2. CPAD veut encourager les populations locales de Lomela à culture du caféier qui a toujours été une culture d'attraction des capitaux potentiels dans le territoire
 
3. CPAD envisage développer avec les paysans la culture des bananneraies afin de donner à la bananne un objectif économique plutôt qu'une simple autoconsommation
 
4. CPAD prévoit des actions incitatives à une production intesive d'huile des palmes afin que le palmier qui est une culture spontanément abondante à Lomela 
(le palmier pousse à l'état naturel) ait un autre objectif économique que celui d'une riche plante dont les produits sont destinés à une simple consommation locale

 
5. CPAD entend promouvoir la culture du riz, maïs, manioc, arachide,... pour assouvir les carrences alimentaires et leur assigner également un objectif économique sérieux
 
6. CPAD veut aussi que les objectifs de sécurité alimentaire soient bien comblés en donnant un rôle prépondérant à la pratique de l'élevage du "petit bétail" et la "volaille" qui imprimeront à l'économie paysanne un caractère spécifique à double avantage : une intense production de viande destinée au commerce et à l'autoconsommation
 
7. CPAD compte aussi inciter l'économie paysane au développement de la pisciculture et l'aviculture.  
 
Toutes ces activités initiées et exécutées en termes de micro-projets, deviendront indubitablement des véritables actions alternatives favorables à la gestion durable des ressources foretières et naturelles à Lomela. 
 
- CPAD prépare un Projet de vulgarisartion du Code forestier congolais et actions alternatives favorables à la gestion durable de l'environnement naturel au Sankuru 
 
Par cette action, CPAD voudrait bien imprégner les populations locales de leurs droits et devoirs sur l'environnement forestier qui est le leur en leur apprenant les méthodes et techniques alternatives d'une exploitation rationnelle de leurs potentialités environnementales en vue de promouvoir un véritable développement endogène. 
 
Par cette action, CPAD compte sensibiliser toutes les couches sociales, à savoir les Pygmées et les Bantous à non seulement à connaître leurs droits et devoirs au sein de leur biotope, mais les inciter par des actions concrètes à la protection leur espace forestier avec toute la biodiversité y afférente. 
 
Cette action permettra aux pygmées de réorienter vers un autre mode de vie consistant à leur rendre "la dignité humaine" et participer au même titre que les bantous aux activités de production devant leur donner une potentialité économique réelle et les épargner ainsi du mode de vie traditionnel basé essentiellement sur la chasse,cuellette et pêche. 
 
L'élevage et l'agriculture étant des activités primaires facilement abordables par toutes les couches sociales du Sankuru, CPAD met l'accent sur les potentialités économiques qu'ils génèrent lors que chacun des membres de la société y consacre un minimum du sérieux. 
 
Par ce fait, l'élevage et l'agriculture sont des principales activités alternatives de base sceptibles de donner un impact réel à la protection de l'environnement naturel.  
 
- CPAD participe aux actions nationales de lutte contre le VIH/Sida et d'autres infections sexuellement transmissibles. 
 
- CPAD entreprend des Actions de Justice de proximité pour le développement de la justice judiciaire en République Démocratique du Congo. 
 
Ce projet est une action qui recherche d'abord l'accessiblité de toutes les couches sociales à la justice en luttant opportunément contre l'impunité qui règne en RD Congo,ensuite, militer pour le respect des droits fondamentaux de la personne humaine et la vulgarisation de certaines lois nationales et d'autres textes légaux d'intérêt national.

 

(c) CPAD - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 19.05.2010
- Déjà 5046 visites sur ce site!